P7 – Le sens de la vie est-il une source ou une ressource ?

Jean-Luc Bernaud

Professeur des Universités en Psychologie au Cnam-Inetop (Paris, France). Il est membre du laboratoire CRTD (Centre de Recherche sur le Travail et le Développement) du Cnam et également président de l’Association Française de Psychologie Existentielle (AFPE). Auteur de plus de 150 publications, il mène des travaux sur la question du sens et les perspectives existentielles dans l’orientation tout au long de la vie et dans le développement des individus et des organisations. Contact : bernaud.jl@gmail.com

La question du sens de la vie est l’une des plus fascinantes qui soit car elle touche fondamentalement à la condition humaine et à l’esprit de notre présence sur terre. D’un point de vue scientifique, des modélisations du sens de la vie ont été proposées et testées. Un grand nombre de recherches attestent que le sens de la vie constitue une ressource adaptative, permettant d’améliorer le bien-être et la santé. Pourtant, attraper cette question du sens est sans doute moins simple qu’il n’y paraît. Comment comprendre que les personnes qui refusent de se questionner sur le sens de l’existence puissent s’adapter à certains contextes ? Peut-on se satisfaire d’un sens de la vie qui finalement ne sera jamais résolu, et qui constitue une « source » dans laquelle puiser et se questionner de manière itérative ? Cette communication vise à explorer les différentes facettes du sens de la vie pour tenter de cerner une notion complexe et centrale de la vie humaine.